Nouvelles

« La situation à Mayotte est extraordinairement préoccupante » pour le ministre des Outre-mer

today15/09/2020

Background
share close

Sébastien Lecornu l’a dit à l’Assemblée nationale, mardi 15 septembre, alors que les violences contre les immigrés clandestins venus des Comores se sont multipliées ces dernières semaines.

des Outre-mer Sébastien Lecornu, interrogé ce mardi 15 septembre à l’Assemblée nationale, alors que le territoire connaît depuis plusieurs semaines une flambée de violences.

Questionné par la députée LREM de Mayotte Ramlati Ali sur la délinquance de jeunes de plus en plus violents et la colère de la population contre les immigrés clandestins venus notamment des Comores voisines, le ministre des Outre-mer a souligné que la situation à Mayotte malheureusement ne date pas d’hier.

Il a également appelé à mettre en œuvre des solutions en regardant les choses en face et en en parlant sans tabou, évoquant notamment le défi de l’immigration clandestine.

LCP@LCP« La situation à Mayotte est extraordinairement préoccupante », concède @SebLecornu en réponse à la question de @RamlatiAli, « nous devons relever sans tabou le défi de l’immigration clandestine ». #DirectAN#QAG

6:03 PM · 15 sept. 20201Voir les autres Tweets de LCP

Selon l’Insee, la moitié de la population de Mayotte est de nationalité étrangère, dont une grande majorité vit clandestinement sur le territoire, en provenance d’abord des Comores.

Le plan Shikandra contre l’immigration clandestine lancé en août 2019 a produit des résultats significatifs en 2019, a précisé le ministre, mais malheureusement il a été gêné par le confinement et la crise Covid, a-t-il ajouté.

Le préfet de Mayotte avait indiqué fin août que depuis le début du confinement le 16 mars, les étrangers en situation irrégulière ne pouvaient plus être reconduits dans leur pays, soit 13 000 personnes concernées qui se livrent à des luttes territoriales, qui donnent lieu à une délinquance d’appropriation, parce qu’il faut bien qu’elles vivent, avait-il expliqué.

Les effectifs de police et de gendarmerie ont été renforcés

En 2019, le plan Shikandra avait dépassé son objectif de 25 000 reconduites à la frontière.

Ce plan doit de nouveau remonter en puissance, en lien avec les forces armées, déployées dans le cadre de l’action de l’État en mer, a insisté Sébastien Lecornu.

Il nous faut parler vrai avec les Comores, avec une initiative diplomatique forte désormais, pour avoir des résultats en matière de lutte contre l’immigration, a-t-il ajouté.

Il a aussi souligné la montée en puissance régalienne sur le territoire, avec pratiquement plus de 1 200 militaires de la gendarmerie et policiers, soit 400 effectifs supplémentaires depuis 2015.

Le ministre a aussi souligné qu’alors que Mayotte approche de ses dix ans en tant que département, nous devons dresser calmement, tranquillement, un premier bilan. Mayotte est devenu département français le 31 mars 2011.

Écrit par: admin

Rate it

Post précédent

Nouvelles

Coronavirus en France : le taux d’incidence moyen commence à baisser

Le taux d’incidence moyen pour la France des tests RT-PCR pour 100.000 habitants (cumul des 7 jours) commence à baisser. Une baisse qui se confirme dans les départements où il est le plus élevé, y compris en Gironde.  L’application des gestes barrières et surtout la décision de rendre le port du masque obligatoire dans certaines grandes villes portent-elles enfin leurs fruits ? Le taux d’incidence moyen pour la France des tests RT-PCR pour […]

today15/09/2020 1

Poster des commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *

Résoudre : *
11 × 10 =



A propos de nous

Mayana Fm est avant tout une association de loi 1901 avec le but de créer une station de radio. Nous somme une radio éducative proposant des programmes locaux et des hits du moments. Nous sommes là pour travailler avec les associations, donner la parole et aussi accompagner les jeunes talents à travers la radio. 

Programme du jour
Nous contacter
+262 639 99 99 57
contact@mayanafm.com
+33 659 13 10 05

0%